Le mini-sommet sur la crise migratoire à Paris, une scène ingrate ?

Sharing is caring!

La crise migratoire afflue de plus en plus l’Europe. La plus grande majorité de ces migrants sont des africains.
Pour en juguler cette crise migratoire, Emmanuel Macron le président français a invité ses amis européens et ses alliés africains pour un mini-sommet sur la crise migratoire à Paris.

Emmanuel Macron voit tout sauf ça ?

Emmanuel Macron invite ces alliés qui sont la cause principale de la crise migratoire pour soit disant juguler la crise migratoire.
Mon œil !

Savez-vous vous quoi?

Je dirais simplement que Macron voit tout, sauf ça :
Ces alliés qui ne sont non seulement ceux qui sont venus assister au mini-sommet sur la cris migratoire à Paris, mais aussi ces présidents africains qui continuent de s’éterniser au pouvoir.

Car, lorsque ses alliés africains traquent les manifestants qui réclament juste leurs droits, il ne dis rien.
Lorsque ses alliés s’éternisent au pouvoir par des élections contestées, il garde le silence.
Lorsque ses alliés emprisonnent les journalistes, les activistes, les leaders de la société civil, les opposants politiques, bafouent les principes universelles des droits de l’homme et interdissent les manifestations pacifiques, il reste bouche bée.
Lorsque ses alliés rendent la vie dure aux paisibles citoyens africains et que les citoyens par peur de mourir de faim ou de périr dans les prisons, rejoignent l’Eldorado pour une vie mieux que la prison, c’est là où Macron commence à inviter ces alliés africains qui sont la cause du flux migratoire africaine pour juguler cette crise migratoire.
Quelle comédie au scène absurde!

Ce sont les premières causes du flux migratoire. Aussi et surtout :
– le désespoir de la jeunesse africaine,
– le chômage chronique des jeunes africains,
– le détournement du denier public par les dirigeants africains par une minorité présidentielle au détriment du développement de leurs pays et de leurs peuple,
– la violation grave des droits de l’homme et des constitutions africaines,
– la violation des principes Principes Universelles des droits de l’homme,
– la démocratie et la liberté d’expression  quasi-inexistantes

L’Afrique n’est pas pauvre, c’est ses Chefs d’États qui le rendent pauvre.

Eh bien, je lui propose une solution plus simple que les blablas de Plan Marshall ou plan Macron, financer l’Afrique par l’Union européenne ou que sais je encore.

« Ma solution »

« Le problème, c’est la pauvreté« , avait admis Federica Mogherini, la cheffe de la diplomatie européenne lors du mini-sommet sur la crise migratoire à Paris. Eh bien je confirme évidemment qu’elle a parfaitement raison.

La solution est que Macron arrête de maintenir ces vieux despotes au pouvoir et de militer pour une alternance paisible à la jeunesse africaine.

Que Macron écoute au moins l’écho de ces enfants mourants de la malnutrition causé par la mauvaise gouvernance.

image

Que Macron se penche pour une fois à ces peuples privés de l’eau potable, de l’électricité et qui vivent sous une extrême pauvreté causée par le détournement des fonds publics par ces dirigeants africains, ses « alliés ».

image

Que Macron se réveil au milieu de la nuit pour penser au moins à ceux qui vivent dans des prisons africaines, simplement parce qu’ils ont dit non à la dictature.

image

Sinon que Macron arrête d’inviter ces despotes qui dépensent de plus en plus l’argent du peuple à chaque vol d’avion.

Emmanuel Macron avait dit, «Je défendrai le respect des principes démocratiques fondamentaux partout en Afrique. Je tiens à agir dans la transparence, loin des réseaux de connivence franco-africains et des influences affairistes encore trop présentes
Alors,

monsieur le plus jeune Président Français, vous avez maintenant la lourde responsabilité de trahir ou d’accomplir vos propos.

Sharing is caring!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *